Chiffrement

Dernière mise à jour : Janvier 2016

Principe

L’avocat devrait prendre les moyens raisonnables pour s’assurer que les renseignements confidentiels de ses clients ne puissent être consultés ou interceptés par un tiers non autorisé.

Définition

Le mot chiffrement (ou cryptage) est un terme générique désignant l’ensemble des techniques permettant de chiffrer des messages, c’est-à-dire permettant de les rendre incompréhensibles sans une action spécifique.

Meilleures pratiques

Les données enregistrées sur des supports amovibles, tels une clé USB, un disque dur externe ou un iPod, peuvent être interceptées (trouvées ou volées) et devraient par conséquent être chiffrées. De plus, les messages transmis par courrier électronique et les données enregistrées sur les téléphones intelligents devraient également faire l’objet de chiffrement.

Dans certaines circonstances, le chiffrement permet non seulement de préserver la confidentialité des données, mais aussi d’en garantir l’intégrité et l’authenticité.

De façon générale, plus l’information est exposée et/ou confidentielle, plus elle doit être protégée par chiffrement.

Ressources

Logiciels de chiffrement

 
Le chiffrement, vu par quelques barreaux américains